Huawei : le monde générera 1 000 milliards de téraoctets de données par an en 2030, soit 23 fois plus qu’en 2020

2021.09.23

Afin d’accompagner les besoins croissants en connectivité de prochaine génération,

Huawei présente sa vision des réseaux du futur

Paris, France, 22 septembre 2021 - À l’occasion du Huawei Intelligent World 2030 Forum qui s’est tenu ce jour, Huawei dévoile son rapport Global Industry Vision (GIV) : Communications Network 2030, qui s’intéresse à l’avenir des réseaux de communication. La conclusion est sans appel : l'avènement de l’IoT attendu au cours de cette décennie entrainera simultanément une augmentation des besoins en calcul, stockage et connectivité que les réseaux traditionnels peineront à fournir. Engagé dans une démarche d’innovation continue, Huawei partage sa vision d'un réseau hexagonal moderne, à l'épreuve du temps, capable de connecter des milliards de personnes et des centaines de milliards d’objets.

Des réseaux mondiaux sous pression

Jusqu'à présent, les consommateurs ont été le principal moteur de l’augmentation de la demande en bande passante. Toutefois, l'émergence de nouvelles technologies comme la 5G ou le WIFI 6 ouvre la voie à une nouvelle ère de connectivité entre les personnes, les machines et les objets. En conséquence, les réseaux de demain devront non seulement supporter les usages domestiques, mais également des nouveaux services industriels intelligents et innovants qui promettent de transformer notre société dans des domaines comme la chirurgie médicale à distance, la conduite autonome ou les villes intelligentes, et qui nécessiteront d'énormes ressources de calcul et de mise en réseau.

D'ici 2030, Huawei prévoit que :

  • Le monde générera 1 yettaoctet (soit 1 000 milliard de téraoctets) de données par an, soit 23 fois plus qu’en 2020.
  • Le nombre total de connexions mondiales atteindra 200 milliards, dont environ 100 milliards de connexions sans fil (cellulaires) - y compris les connexions cellulaires passives - et environ 100 milliards de connexions filaires, Wi-Fi et à courte portée.
  • Les utilisateurs seront connectés à des ressources informatiques multi-niveaux : une latence de 1 ms sera garantie pour la transmission des données dans les villes, 10 ms dans les agglomérations urbaines et 100 ms dans les réseaux très haut débit / optiques. Les réseaux offriront également une disponibilité supérieure à 99,999 % ainsi que des guaranties de sécurité et fiabilité pour soutenir la migration vers le cloud dans tous les secteurs.
  • La consommation mensuelle moyenne de données par personne sur les réseaux cellulaires sans fil sera multipliée par 40 pour atteindre 600 Go.
  • La consommation mensuelle moyenne de données sur les réseaux fixes par foyer devrait être multipliée par 8 pour atteindre 1,3 To.

« En 2030, les réseaux de communication seront amenés à connecter des centaines de milliards d’objets et devront relever de nombreux défis. Tout d'abord, la complexité des infrastructures IoT rendra indispensable la construction de réseaux plus intelligents. Ensuite, les nouveaux usages industriels et agricoles mais aussi les véhicules autonomes exigeront des opérateurs qu'ils améliorent la couverture, la qualité, la sécurité et la fiabilité de leurs réseaux. Sans les réseaux, l’innovation numérique est impossible. C’est pourquoi Huawei s’engage à collaborer avec tout son écosystème pour faire du réseau du futur une réalité », a déclaré Weiliang Shi, président de Huawei France.

La vision de Huawei d'un réseau à l'épreuve du temps

Afin de relever les défis de la société connectée en 2030 et relier le monde sans engendrer une augmentation des coûts d’exploitation et de gestion, Huawei imagine des réseaux reposant sur six caractéristiques principales reposant des technologies clés.

IA-native : le réseau autonome ADN (Autonomous Driving Network) représente un stade avancé dans le développement du système nerveux du réseau. Basé sur des réseaux intelligents et simplifiés axés sur les données et les connaissances, l'ADN est automatisé et autonome, capable notamment de se réparer et de s’optimiser. Il permet la mise en place de nouveaux services offrant une expérience optimale au client, une exploitation et une maintenance autonomes, ainsi qu'une utilisation plus efficace des ressources et de l'énergie.

Sécurité et fiabilité : la sécurité et la fiabilité concernent six couches : fiabilité des composants (puces et systèmes d'exploitation), sécurité des équipements et de la connectivité, gestion sécurisée, fiabilité fédérée et fiabilité des données.

Le réseau haut débit cubique : la couverture haut débit s'étendra au-delà du sol, englobant l'air et même l'espace. Ces réseaux connecteront des dispositifs situés à différentes hauteurs, comme des drones volant à moins d'un kilomètre, des avions à 10 kilomètres et des engins spatiaux OTB (orbite terrestre basse) à des centaines de kilomètres du sol. Un réseau cubique sera composé de petites cellules avec un rayon de couverture de 100 mètres, de macro-sites avec une portée de 1 à 10 kilomètres et de satellites OTB avec une portée de 300 à 400 kilomètres, qui fourniront aux utilisateurs des expériences haut débit continues de 10 Gbit/s, 1 Gbit/s et 100 Mbit/s, respectivement.

Impact environnemental faible : les réseaux écologiques et à faible émission de carbone seront rendus possibles par une architecture de réseau simplifiée à trois couches - composée de réseaux de base, de réseaux cloud et de réseaux informatiques - et par une intégration optoélectronique à trois couches, qui améliorera les capacités de traitement à grande vitesse des composants électroniques et réduira leur consommation d'énergie.

HCS : à l'approche de l'ère de la 5,5G ou de la 6G, le spectre des communications s'élargira pour inclure les ondes millimétriques, le térahertz et la lumière visible. Cela signifie que le spectre des communications empiétera bientôt sur le spectre précédemment réservé aux systèmes de détection. Le système HCS facilite la programmation unifiée des ressources de communication et de détection.

Expérience déterministe : la capacité des réseaux de communication à fournir des expériences déterministes est essentielle pour soutenir le télétravail et la formation à distance, ainsi que pour répondre aux besoins de sécurité et de fiabilité des environnements de production.

Pour consulter le rapport complet, rendez-vous sur : https://www.huawei.com/en/giv/download-the-reports

***

À propos de Huawei

Huawei est un fournisseur global de solutions dans le domaine des technologies de l’information et des communications (TIC), travaillant avec 45 des 50 plus importants opérateurs sur le marché mondial. Grâce à son investissement auprès de ses clients en matière d’innovation et à des partenariats forts, Huawei propose des solutions efficaces de bout en bout dans les réseaux télécoms, les terminaux mobiles et le Cloud Computing. En fournissant des solutions et des services compétitifs, les 197 000 collaborateurs de Huawei affirment leur engagement dans la création maximale de valeur pour les opérateurs télécoms, les entreprises et les consommateurs. Les produits et solutions Huawei sont déployés dans plus de 170 pays, au service de plus d’un tiers de la population mondiale. Créée en 1987, Huawei est une entreprise privée, détenue par ses employés. Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/huaweiFR.