Huawei France a la tête dans les Pixels

2019.07.24

Huawei France s’engage auprès de TUMO Paris et de la Fondation Pierre Deniker pour la sensibilisation aux troubles du spectre de l’autisme à travers un partenariat inédit : La Tête dans les Pixels

 Le projet triennal La tête dans les pixels, initié et soutenu par Huawei France, a pour volonté de sensibiliser 150 étudiants de TUMO Paris aux problématiques de l’autisme et de ses enjeux au sein de la société.

 150 élèves, âgés de 12 à 18 ans, travailleront à partir d’octobre 2019, à la réalisation d’un court-métrage sur le thème de l’autisme. Les enjeux sont de permettre à ses élèves d’acquérir une perception plus juste, mais aussi de changer la représentation collective sur les personnes présentant un trouble du spectre de l’autisme.

 

Une volonté de sensibilisation à la cause de l’autisme et à la différence.

 TUMO Paris est une école de création numérique, lancée par le Forum des images. Qui permet à 1500 jeunes de se former à la création numérique dans 8 spécialités (cinéma, animation, jeu vidéo, musique, dessin, graphisme, modélisation 3D et programmation). Au cours du projet La tête dans les pixels, la Fondation Pierre Deniker s’engage auprès des 150 élèves pour sensibiliser et changer le regard de ces derniers sur les maladies mentales.

 Durant le mois du projet La tête dans les pixels, les élèves mettront leur processus créatif au service de l’autisme. Une sélection de travaux sera présentée lors d’une séance de restitution au Forum des images ainsi que sur les réseaux sociaux.

 

Une sensibilisation pour un meilleur accueil.

 En plus de la sensibilisation des élèves, la Fondation Pierre Deniker formera les encadrants de TUMO Paris pour faciliter l’identification et l’appréhension des troubles psychiques des adolescents et jeunes adultes, afin d’apporter des réponses adaptées aux situations que pourraient rencontrer des étudiants en souffrances.

 

Un projet pédagogique facteur d’intégration et d’innovation.

Minggang Zhang, Directeur Général adjoint de Huawei France, « Huawei  a souhaité valoriser, à travers ce partenariat inédit, l’intelligence émotionnelle et humaine comme facteur d’intégration, le numérique devenant un outil au service de la créativité émotionnelle et de l’apprentissage. »

Ce partenariat tripartite témoigne de la volonté d’encourager les innovations pédagogiques et de soutenir les actions visant à mieux connaître les problématiques de l’autisme, dans le but de mieux les identifier, les combattre le cas échéant, les comprendre et faire évoluer le regard porté sur ces troubles. Huawei France sur ces thématiques avec la Fondation Pierre Deniker depuis 2018.