Huawei Facts

Plus de 3 milliards de personnes connectées dans plus de 170 pays

icon world

Actions détenues à 100% par ses employés

icon employee

30 ans de bilan exemplaire en matière de sécurité

icon shield1

Huawei est une entreprise privée et indépendante, fournisseur de solutions dans le domaine des technologies de l'information et de la communication (TIC).

Nous fournissons nos services à trois principaux types de clients dans le monde :

  1. Les opérateurs de télécommunications qui fournissent des services Internet, haut débit, sans fil et téléphonie fixe et mobile.
  2. Les entreprises, organisations, et institutions, secteur public et industries de la finance, de l’énergie, des transports, de la fabrication, etc.
  3. Les utilisateurs de téléphones mobiles, d’ordinateurs portables, de montres intelligentes et autres terminaux de Huawei.

Comme l’atteste notre bilan en matière de sécurité, tous les produits et services que nous développons et livrons à nos clients sont sécurisés et fiables. En 30 ans, nos équipements Huawei ont toujours été exemplaires en matière de Cybersécurité. 

Huawei a été créée en 1987 à Shenzhen, une ville du sud de la Chine, avec un capital initial d'environ 21,000 RMB. Depuis, Huawei est devenu le premier fournisseur  mondial d’équipements de télécommunication et le deuxième fabricant mondial de smartphones.

En 2018, notre chiffre d'affaires est estimé à 108,5 milliards de dollars américains.

Huawei emploie 180,000 personnes dans plus de 170 pays. Huawei est le leader du marché en Chine et dans de nombreux pays en Europe, en Asie et en Afrique. Plus de 3 milliards de personnes dans le monde utilisent des produits et services de Huawei pour passer des appels, envoyer des SMS ou accéder à Internet.

L’innovation est au cœur de nos objectifs et de nos missions.

Huawei consacre une grande partie de ses investissements dans la Recherche et le Développement : la présence de centre de R&D dans le monde entier, 14 instituts et centres de recherche, 36 centres d'innovation communs et 45 centres de formation. Près de la moitié des employés de Huawei sont engagés dans la recherche et le développement ; en 2018, les investissements en R&D de Huawei ont dépassé les 15 milliards de dollars américains. Huawei prévoit d'investir encore 100 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années.

Huawei est l'un des plus grands détenteurs de brevets au monde. Huawei détient actuellement 87 805 brevets, dont 11,152 brevets de technologie de base délivrés par les États-Unis.

Huawei participe activement à plus de 360 organisations de standardisation et a soumis plus de 54 000 propositions pour le développement de normes industrielles. Huawei investit également dans la communauté open source et travaille en partenariat avec des acteurs-clés de l’industrie pour innover dans des domaines émergents tels que le cloud computing, la 5G et l'Internet des objets (IoT).

5G

Huawei est le leader dans la course à la 5G. Notre avancée technologique et notre capacité de déploiement de la 5G devancent le reste du secteur de plus d’un an de travail. Huawei est la seule entreprise à être en mesure de fournir des systèmes de 5G de bout en bout, y compris des stations de base sans fil, des antennes et des puces développées en interne. Cet avantage technologique unique permet à Huawei de proposer les solutions de 5G les plus performantes, les mieux intégrées et les plus efficaces du secteur.

Notre capacité unique de déploiement de la 5G a permis à Huawei de gagner la confiance d’un grand nombre de partenaires : 42 contrats commerciaux obtenus, 50 signatures d’accord de coopération. Huawei a expédié plus de 100 000 stations de base 5G en Europe, en Asie et au Moyen-Orient.

Sans les innovations et les produits de Huawei, le déploiement de la 5G prendrait plus de temps, coûterait plus cher et ce sont les consommateurs qui en feraient les frais. Les gouvernements et les clients choisissant objectivement le meilleur fournisseur pour le déploiement de leur réseau 5G réduiront considérablement le délai de commercialisation de cette nouvelle technologie. Par exemple, en Corée, LG U+ a déjà lancé des services 5G après avoir déployé un réseau 5G avec des équipements de Huawei.

Huawei a commencé ses recherches dans la 5G dès 2009 et a beaucoup contribué à l’établissement du standard 5G. Nous croyons en un marché ouvert et concurrentiel qui permet aux opérateurs et aux consommateurs de profiter des avantages de la 5G abordable. À cette fin, nous avons mis en place des organismes industriels, telles que la 5G Automotive Association (5GAA), la 5G Slicing Association (5GSA) et la 5G Alliance for Connected Industries and Automation (5G-ACIA). Huawei est aussi membre de la 5G Infrastructure Public-Private Partnership (5G PPP) de l’Union Européenne.

More about 5G

Artificial Intelligence (AI)

L'intelligence artificielle (IA), en termes simples, est la création de machines qui réfléchissent et s’adaptent à leur environnement comme l'Homme. Tout comme l'électricité pendant la révolution industrielle, l'IA sera la technologie pivot du 21ème siècle. Les applications de l’IA sont presque illimitées et elles ont déjà affecté de nombreux secteurs, notamment celui de la santé, de l'automobile, de la finance et des jeux vidéo. Huawei estime que la valeur du marché mondial de l'IA atteindra les 380 milliards de dollars américains d'ici 2025.

Chez Huawei, nous travaillons sur l'IA depuis 10 ans et notre stratégie consiste à investir dans la recherche et les talents, à développer un portefeuille IA robuste, à promouvoir un écosystème mondial ouvert et à renforcer notre efficacité opérationnelle. Nos solutions IA rendent cette technologie émergente et en constante évolution plus accessible et plus abordable pour tous.

Nous avons récemment lancé notre portfolio d’intelligence artificielle full stack (bout en bout) et tous scénarios confondus, qui peut être utilisé sur tous types de réseaux, de cloud et de terminal. Cela nous permet de proposer une large gamme de fonctionnalités à nos clients. Dans le secteur des télécommunications, nous utilisons l’IA pour optimiser l'exploitation et la gestion du réseau. Nos solutions IA aident aussi les entreprises et les gouvernements à devenir plus efficaces.

Pour les consommateurs, notre technologie rend les appareils intelligents encore plus intelligents. Dans notre récent smartphone, le Mate 20 Pro, nous avons incorporé des fonctionnalités incroyables d'intelligence artificielle dans l'appareil photo, notamment une application permettant de « traduire » les expressions faciales et les émotions en sons pour les malvoyants. Quant à nos nouvelles puces IA de la série Ascend, elles sont destinées aux centres de données et aux appareils intelligents. Ces puces peuvent traiter plus de données plus rapidement que n'importe quelle autre puce sur le marché, permettant ainsi aux utilisateurs d'accéder aux informations dont ils ont besoin dans un délai encore plus court.

Nous sommes déterminés à travailler avec les partenaires industriels, les communautés open source et les développeurs pour rendre l'IA plus inclusive, plus efficace et plus fiable pour tous. Dans cette optique, nous avons annoncé en octobre 2018 la création d'un fonds d'éducation de 140 millions de dollars américains destiné à former la prochaine génération de talents en IA.

Mobile

Huawei est le deuxième fabricant mondial de smartphones. L'année dernière, les ventes de terminaux ont atteint un montant record de plus de 52 milliards de dollars américains. Nous avons vendu plus de 200 millions de smartphones et 100 millions de PC, tablettes, périphériques portables, routeurs et autres périphériques IoT.

Nos deux smartphones phares - la série Mate et la série P - sont le fruit d'une expérience de 30 ans dans le secteur des TIC. Ces appareils rassemblent certaines de nos innovations les plus sophistiquées, aidant ainsi les utilisateurs à tirer le meilleur parti du monde qui les entoure.

En 2018, nous avons lancé la série de Huawei Mate 20,  intégrant une toute nouvelle puce d’intelligence artificielle ainsi que la technologie d’objectif exceptionnelle de nos partenaires Leica, pour proposer le meilleur appareil photo pour smartphone de l’industrie.

En décembre dernier, nous sommes allés encore plus loin avec notre Mate 20 Pro, désormais équipé d’un logiciel capable de « traduire » les expressions faciales et les émotions en sons, afin d'aider les malvoyants à communiquer avec le monde qui les entoure.

Notre innovation ne s’arrête pas là : nos batteries alimentent les terminaux parmi les plus durables du marché ; notre technologie de traitement GPU Turbo fournit des graphiques ultra-lisses qui rendent les jeux agréables à jouer sur un portable. Et nous avons été la première entreprise de smartphones à obtenir la certification de sécurité leader du secteur pour le chargement ultra-rapide des batteries.

L’année 2019 verra plus d'innovations technologiques avec l'intégration de puces 5G dans nos appareils. Les premiers smartphones pliables au monde viennent également d’être annoncés en février 2019.

Comme pour toutes nos autres technologies, nous nous engageons à travailler en collaboration avec l’ensemble du secteur. Notre écosystème HiAI, basé sur nos puces Kirin (IA), est ouvert aux partenaires et aux développeurs du monde entier pour créer de nouvelles applications intelligentes.

More about Mobile

La sécurité est au cœur de l'ADN de Huawei, qui applique les plus hauts standarts en la matière dans tous les pays où il est implanté. Depuis l'établissement de Huawei en 1987, il n'y a jamais eu aucun incident de cybersécurité.

Nous sommes profondément conscients de l’importance de la cybersécurité et comprenons les préoccupations des gouvernements et des clients en matière de sécurité. Huawei est convaincu que la mise en place d'un cadre de sécurité ouvert et transparent favoriserait l'innovation technologique et le développement sain et durable de l'ensemble du secteur, tout en facilitant une communication fluide et sécurisée entre les individus.

Sur cette base, Huawei a construit et continuera d'investir dans un système de cybersécurité mondial de bout en bout. Chaque année, nous consacrons 5% de notre budget de recherche et développement à la cybersécurité. En outre, nous avons prévu d’investir 2 milliards de dollars américains au cours des cinq prochaines années pour continuer de renforcer la sécurité des produits et services de Huawei dans le monde entier.

Huawei respecte toutes les lois et réglementations en vigueur dans les pays et régions où nous sommes présents, y compris les lois et réglementations de contrôle des exportations et de sanctions applicables aux Nations Unies, aux États-Unis et au sein de l’Union européenne. Ce n’est pas seulement une politique de l’entreprise, mais aussi un principe fondamental de notre fonctionnement.

Sécurité ou rien

Dans le monde interconnecté d’aujourd’hui, si le secteur mondial des TIC n’arrive pas à résoudre ou à faire face aux menaces de la cybersécurité, le monde numérique s'effondrera inévitablement.

C’est pourquoi notre première priorité est d’assurer la sécurité des réseaux pour nos clients.

Servir les clients est la seule raison d’être de Huawei.

Quels que soient les séismes, les tsunamis, les guerres ou les cyber-attaques, nous maintenons, en collaboration avec nos clients, un fonctionnement de réseau stable, fiable et sécurisé pour protéger la confidentialité des utilisateurs.

Nous sommes une entreprise privée détenue à 100% par nos employés. Nous ne répondons pas aux ordres de personne. Nos opérations sont conformes aux lois et réglementations en vigueur. Si quelconque autorité cherchait à nous contraindre de violer la confiance de nos clients, nous préférerions fermer l'entreprise plutôt que de voir notre réputation ruinée.

Chaque grande entreprise de la tech a une vision, une façon d’imaginer le futur. Notre vision est d’apporter le numérique à chaque personne, foyer et organisation, pour créer un monde intelligent et pleinement connecté.

C'est notre plus haute priorité.

2 milliards USD pour la transformation du génie logiciel

We are committed to cyber security and privacy protection. We are committed to building trust and high quality into every ICT infrastructure product and solution we develop.

Huawei will spend US$2 billion over the next five years to increase the security standards of our equipment and improve our software engineering capabilities and practices.

Huawei’s cyber security focus areas:

Security: To strengthen the defensive capabilities of our products, including their ability to protect the confidentiality, integrity, and availability of services and data

Resilience: To ensure the system can continue to be in a known state while under attack, even if in a degraded state, and rapidly recover after an attack.

Privacy: Protecting privacy is a regulatory requirement and one of Huawei’s key values. Users should be able to appropriately control how their data is used, and when and if they want to receive information based on their own individual needs. Data use policies should be transparent, and we need to ensure the right set of capabilities and mechanisms to fully protect private data.

Reliability & Availability: To ensure long-term, fault-free operations for the entire lifecycle of our products. They must be able to rapidly recover and self-manage, and provide predictable and consistent service.

Certifié par des tiers-parties indépendants

Les normes et certifications unifiées constituent une partie importante du système d'assurance de cybersécurité de Huawei. Huawei défend et se conforme aux normes et certifications de cybersécurité acceptées dans le monde entier.

Depuis 2004, le système de gestion de sécurité de Huawei a obtenu la certification BS7799-2/ISO 27001 et les produits de Huawei ont obtenu plus de 200 certifications de sécurité, notamment les certifications CC, FIPS, PCI DSS, CSA STAR et O-TTPS.

Huawei reste ouvert et transparent et collabore activement avec les gouvernements, les clients et les organismes tiers de test qui évaluent de manière indépendante la sécurité des produits et des solutions de Huawei.

Nous travaillons avec le gouvernement britannique sur la sécurité depuis 2010. Nous avons mis en place le Cyber Security Evaluation Centre, un centre d'évaluation de la cybersécurité indépendant qui évalue la sécurité des produits que Huawei commercialise sur le marché britannique des télécommunications. Nous avons également mis en place un système similaire au Canada.

Huawei a construit deux environnements de test de sécurité à Bruxelles et dans la ville de Dongguan, en Chine. Ces environnements fournissent les outils de test, l'équipement, les ressources et le support technique nécessaires aux clients ou à des institutions tierces désignées par les clients, pour leur permettre de vérifier de manière indépendante la sécurité des produits de Huawei. De nombreux clients ont mené des tests avec le soutien de Huawei.

Promouvoir le développement
durable

icon sustainability

Promouvoir le développement
sain du secteur

icon development

Stimuler la croissance
économique

icon economy

Créer de la valeur pour nos clients. Nous fournissons une plate-forme d'infrastructure TIC ouverte, flexible et sécurisée aux organisations et aux secteurs différents pour les aider à réaliser la transformation numérique. Nous fournissons aux entreprises des services de cloud qui sont stables, fiables, sécurisés et évolutifs. Les smartphones et les terminaux intelligents de Huawei permettent aux individus de vivre des expériences numériques d’excellence dans le travail, le loisir et la vie de tous les jours.

Promouvoir le développement durable. En tant qu'entreprise citoyenne responsable, Huawei s’engage à aider les régions les plus reculées et les communautés touchées par les catastrophes naturelles à combler l’écart numérique. Lors de catastrophes telles que l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, les fuites nucléaires engendrées par le tsunami au Japon et le séisme de Wenchuan en Chine, les équipements de Huawei ont été utilisés pour restaurer le réseau de communication et maintenir le fonctionnement fiable de ce dernier. Nous appliquons le concept de faible émission de carbone et fournissons à nos clients des produits et solutions permettant d'économiser l'énergie de manière à réduire notre impact sur l'environnement. Le projet « Talents numériques » (« Future Seeds ») de Huawei, destiné aux jeunes talents, est maintenant déployé dans 108 pays et régions, contribuant à promouvoir le transfert de connaissances et encourageant tous les jeunes à participer à la construction de communautés numériques.

Assurer la sécurité du réseau et son fonctionnement stable. Depuis plus de 30 ans, Huawei a établi des partenariats étroits avec des opérateurs et mis en place plus de 1,500 réseaux dans plus de 170 pays et régions. Nous avons fourni du réseau à plus de 3 milliards de personnes dans le monde, accélérant ainsi l'arrivée de l'ère informatique. Grâce à nos efforts, la popularisation et l’interconnexion d’Internet sont devenues une réalité.

Promouvoir le développement sain du secteur. Huawei a rejoint plus de 360 organisations de standardisation, organisations industrielles et communautés open source. Nous participons activement à la formulation de normes et nous soutenons le développement du secteur afin de créer une synergie de bénéfice mutuel. Nous collaborons avec des partenaires du secteur pour stimuler l’innovation dans les domaines du cloud computing, du SDN (réseau défini par logiciel), du NFV (virtualisation de la fonction du réseau) et de la 5G.

Stimuler la croissance économique. Huawei contribue à l’économie des pays où elle est présente, non seulement de manière directe par sa contribution fiscale, son effet moteur dans la chaîne industrielle, et en favorisant l'emploi local, mais aussi en tant que moteur numérique avec ses solutions innovantes de TIC. Huawei encourage la transformation numérique de divers secteurs, promeut la croissance économique et améliore la qualité de vie et le bien-être des consommateurs.

Q&A

  • Quelle est la réponse de Huawei à l’interdiction du matériel de 5G proposé par le Japon ?

    Les directives d'achat du gouvernement japonais ne fournissent pas de détails spécifiques concernant un pays ou une entreprise en particulier. Les activités de Huawei au Japon se déroulent normalement.

  • Qu'en est-il de la position de Huawei en Allemagne ?

    Lors d'une discussion sur le déploiement de la 5G en Allemagne (le 8 avril 2019), la Chancelière allemande Angela Merkel a affirmé que son gouvernement ne capitulerait pas face à la pression des États-Unis et ne punirait pas les fournisseurs individuels. « Il y a deux choses auxquelles je ne crois pas : aborder publiquement ces questions de sécurité très sensibles et exclure une entreprise sur le simple fait que cette dernière est issue d'un pays en particulier », a-t-elle déclaré.

    Il s'agit d'une approche sensée et réfléchie. Nous rejetons toute suggestion des États-Unis selon laquelle Huawei pourrait représenter une menace pour la sécurité nationale. La cybersécurité a toujours été notre priorité absolue et nous avons démontré nos capacités à fournir des produits et des solutions sécurisés pour nos clients en Allemagne et dans le monde entier.


  • Qu'en est-il de la position de Huawei en Nouvelle-Zélande ?

    La Première ministre de Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, s'est entretenue avec le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre Li Keqiang à Pékin début avril. Avant la réunion, elle a réaffirmé que Huawei ne serait pas banni du réseau 5G dans le pays et qu'aucune influence politique ou diplomatique n'avait été recherchée pour prendre cette décision.


  • Huawei a-t-il été banni en Italie ?

    L'équipement 5G de Huawei n'a pas été interdit en Italie. Le 7 février, le Ministère du Développement économique de l'Italie a déclaré qu'il n'avait pas l'intention d'empêcher Huawei et ZTE de participer au développement de la 5G dans le pays, et a réfuté l'allégation selon laquelle Huawei représente une menace pour sa sécurité nationale.
  • Qu'en est-il de la position de Huawei au Brésil ?

    Les responsables de la sécurité des États-Unis font pression sur le gouvernement brésilien pour empêcher Huawei de faire partie du développement des réseaux 5G du pays, malgré la capacité de l'entreprise à fournir des réseaux sûrs et fiables dans tout le pays depuis déjà 20 ans. 

    Huawei est un partenaire de confiance du gouvernement qui a aidé ses institutions publiques à passer au numérique, en créant son premier cloud e-gouvernemental. En collaboration avec les opérateurs de télécommunications du Brésil, Huawei a connecté plus des deux tiers de la population du pays dans plus de 20 villes.


  • Pourquoi Huawei a-t-il intenté une action en justice contre le gouvernement américain ?

    Huawei a déposé une plainte devant le tribunal fédéral des Etats-Unis pour demander l’annulation de la clause restrictive de l'article 889 de la loi de 2019 sur l'autorisation de la défense nationale (NDAA) adoptée par le Congrès. Le texte de l’article 889, n’autorise pas les agences gouvernementales américaines d'acheter des produits de Huawei et de travailler avec des tiers qui utilisent nos produits ou services.

    Nous espérons que le tribunal fédéral prononcera une injonction permanente contre l’article 889, car il enfreint à la fois la clause de la procédure régulière et celle du Bill of Attainder. Cet acte législatif au cœur de la Constitution américaine, donne droit à toute personne et à toute société exerçant des activités sur le sol américain d’avoir un procès juste et conforme à la législation en vigueur.

    De plus, l’article 889 viole les principes fondamentaux de la séparation des pouvoirs énoncés dans la Constitution américaine. Il permet au Congrès de promulguer, de statuer et d’appliquer la loi, empiétant ainsi sur les droits des autres branches du gouvernement.

    Le Congrès a agi de manière inconstitutionnelle en tant que juge, jury et exécuteur, sans aucune preuve contredisant l'excellent bilan et le programme de sécurité de Huawei, et sans donner à Huawei l'occasion de se défendre. Par conséquent, Huawei a été contraint d’intenter cette action en justice en dernier recours.

  • Quelle est la réponse de Huawei aux charges portées par le département de la Justice des États-Unis le 28 janvier 2019 ?

    Nous regrettons les charges portées à l'encontre de Huawei par le département de la Justice des États-Unis et nous réfutons, de même que nos filiales ou sociétés affiliées, toutes les accusations de violations présumées de la loi américaine présentées dans chacune des mises en accusation. La première accusation concerne une poursuite civile entre Huawei et T-Mobile en 2017 qui a été réglée lorsqu'un jury de Seattle a déclaré Huawei non coupable des accusations de dommages et de comportement intentionnel et frauduleux qui ont été portées à son égard.

    Nous n'avons connaissance d'aucun acte répréhensible de la part de Meng Wanzhou et nous pensons que les tribunaux américains en conviendront. Après l'arrestation de Mme Meng, Huawei a cherché une occasion de discuter de l'enquête menée par le District Est de New York avec le Département de la justice, mais la demande a été rejetée sans explication.


  • Quelle est la réaction de Huawei face aux événements survenus en Pologne ?

    Selon ce qui a été déclaré le 11 janvier 2019, les autorités polonaises ont arrêté deux personnes qui ont été accusées d'activités présumées d'espionnage, et parmi elles se trouvait un employé de l'entreprise Huawei.

    Un porte-parole des services de sécurité polonais a déclaré que l'Internal Security Agency (ISA) de Pologne avait arrêté un citoyen chinois et un ancien responsable de la sécurité polonais le 8 janvier. Concernant l'employé, il a déclaré explicitement : « Ce problème est lié à ses actions, cela n'a rien à voir avec l'entreprise pour laquelle il travaille. »

    La politique d'entreprise et le principe de fonctionnement le plus fondamental de Huawei sont de respecter toutes les lois et réglementations applicables dans les pays et régions où nous opérons, y compris toutes les lois et réglementations sur le contrôle des exportations et les sanctions de l'ONU, des États-Unis et de l'UE.


  • Qu'en est-il de la position de Huawei au Canada ?

    Le Canada n'a pas restreint l'utilisation de la technologie Huawei. Cela comprend la 5G et les systèmes de réseau mobile et de connectivité existants. Nous continuerons à travailler avec nos clients canadiens comme à l'accoutumée.

    Le dossier Meng Wanzhou fait actuellement l'objet d'une procédure judiciaire et nous faisons confiance aux systèmes juridiques du Canada et des États-Unis pour parvenir à une conclusion juste.



  • Quelle est la réponse de Huawei suite à l'interdiction de l'équipement réseau 5G Huawei en Australie ?

    La décision du gouvernement australien d'empêcher Huawei de participer au déploiement de la 5G dans le pays est motivée par des raisons politiques, et non par un processus de prise de décision factuel, transparent ou équitable. Elle n'est pas alignée sur les intérêts à long terme des Australiens, et elle refuse aux entreprises et aux consommateurs australiens le droit de choisir parmi les meilleures technologies de communication disponibles.

    Un marché non concurrentiel augmentera le coût du déploiement du réseau et aura des effets durables sur la transition de l'Australie vers une économie numérique. En fin de compte, les entreprises et les consommateurs sont ceux qui souffriront le plus des actions du gouvernement.

    Des preuves de cette répercussion sont déjà visibles avec l'annulation du quatrième réseau mobile du pays. TPG Telecom en attribue clairement la responsabilité à la décision du gouvernement de bannir Huawei et souligne l'augmentation des coûts et la complexité liée au recours à d'autres fournisseurs.

    Pour tous les pays, une concurrence commerciale loyale et saine est essentielle à une forte croissance économique. Les actions du gouvernement australien nuisent aux principes de la libre concurrence et de la non-discrimination dans le commerce. Le gouvernement n'a identifié aucune préoccupation spécifique concernant la gouvernance, la sécurité ou l'aptitude de Huawei à mener ses activités de manière sécurisée en Australie. Il n'y a donc aucune allégation à démentir.


  • Quelle est la réaction de Huawei à la décision de HSBC et de Standard Chartered de suspendre de nouveaux services bancaires ou financements ?

    Nous continuons de bénéficier du soutien de nos partenaires financiers à travers le monde.

    Huawei valorise chacun de ses partenaires. Nous n’épargnons aucun effort pour que nos relations de collaboration, y compris celles avec nos partenaires financiers, créent une valeur durable et mutuellement bénéfique.

  • Quelles sont les actions entreprises par Huawei pour répondre aux allégations liées à la cybersécurité ?

    À ce jour, Huawei a annoncé la constitution d'un fonds de 2 milliards de dollars pour mettre en œuvre une transformation du génie logiciel au sein de l'entreprise. Le fonds servira à construire davantage de laboratoires, à recruter plus de personnel pour améliorer nos logiciels et à permettre un contrôle plus approfondi de nos équipements.

    Huawei a ouvert un Cyber Security Transparency Center (Centre pour la transparence et la sécurité) à Bruxelles. Ce centre offrira aux agences gouvernementales, aux experts techniques, aux associations professionnelles et aux organismes de normalisation une plate-forme où ils pourront communiquer et collaborer pour assurer la sécurité et le développement dans l'ère numérique.

    Nos installations de test au Royaume-Uni, au Canada, en Allemagne et en Belgique permettent à des experts indépendants du renseignement d'origine électromagnétique et de la cybersécurité d'évaluer nos équipements et nos logiciels. Aucune preuve d'implantation de « backdoors » (portes dérobées) n'a été découverte depuis la mise en place de ces installations.

    L'équipement et les logiciels de Huawei sont les plus testés de toutes les sociétés technologiques au monde. Nous voulons ne laisser aucun doute sur le fait que notre équipement ne représente aucune menace pour la cybersécurité et sur notre volonté de transparence totale.

    Huawei n'a jamais rencontré de faille de sécurité majeure en plus de 30 ans d'activité. Huawei continue d'élargir ses investissements dans le développement de logiciels et de travailler en collaboration avec des pays du monde entier pour améliorer la sécurité de la chaîne d'approvisionnement mondiale.


  • Vodafone a-t-il décidé de mettre fin au partenariat avec Huawei ?

    Vodafone a décidé de suspendre le déploiement des équipements de Huawei sur son réseau central en Europe, mais cela ne signifie pas la fin de la coopération entre Vodafone et Huawei. Nous souhaitons préciser que le réseau central ne représente qu'une petite partie du réseau 5G de Vodafone et que Huawei participe toujours au déploiement de ce dernier.

    Depuis 2007, Vodafone est le partenaire stratégique de long terme de Huawei. Nous remercions Vodafone pour son soutien constant.

    Vodafone reconnaît le rôle de Huawei sur le marché européen des télécommunications et estime qu’il faut mener des discussions sur les fournisseurs de 5G en s’appuyant sur les faits, ce dont nous sommes reconnaissants. Nick Read, PDG de Vodafone, a récemment déclaré: « Il est clair que si les produits sans fil de Huawei étaient complètement écartés, cela aurait de graves conséquences pour nous et pour l'ensemble du marché européen des télécommunications. Nous devons communiquer avec les agences de sécurité, les autorités et Huawei pour améliorer la compréhension mutuelle. "

  • La loi chinoise sur le renseignement national (National Intelligence Law) contraint-elle Huawei à implanter des « backdoors » (portes dérobées) dans l'infrastructure de télécommunications ?

    Selon deux cabinets d'avocats internationaux indépendants, Zhong Lun et Clifford Chance, la loi chinoise ne contraint pas Huawei à installer des « backdoors » (portes dérobées) dans l'infrastructure de télécommunications. Le Ministère des Affaires étrangères de la République populaire de Chine a également confirmé que cette affirmation est fondée sur une lecture erronée de la loi chinoise sur le renseignement national.

    Clifford Chance a examiné une vérification indépendante effectuée par Zhong Lun, qui met en lumière les articles pertinents de la loi sur le contre-espionnage, de la loi contre le terrorisme, de la loi sur la cybersécurité, de la loi sur le renseignement national et de la loi sur la sécurité de l'État. Elles n'habilitent pas les autorités gouvernementales de la République populaire de Chine à implanter des « backdoors » (portes dérobées) et des logiciels espions ou d'écoute électronique dans les équipements de télécommunications.

    Lorsqu'il a été question de savoir si la Chine demanderait à une entreprise d'espionner d'autres pays, le Premier ministre chinois Li Keqiang a déclaré aux journalistes que « cela n'est pas conforme à la loi chinoise. La Chine ne se comporte pas ainsi. Nous n'avons pas recours à ce genre de procédés et nous n'y aurons pas recours à l'avenir. »

    Huawei n'a jamais reçu une telle demande et nous la refuserions catégoriquement si tel était le cas. Huawei est une société indépendante qui travaille uniquement pour être utile à ses clients. Nous ne saurions compromettre ni nuire à un pays, une organisation ou une personne, en particulier en matière de cybersécurité et de protection de la vie privée des utilisateurs.


  • Que fait Huawei pour protéger mes données personnelles ? Que pense Huawei de la protection de la vie privée ?

    Huawei protège la vie privée de tous les utilisateurs de ses produits et services. La protection de la vie privée est tout aussi importante pour nous que la cybersécurité.

    Huawei s'engage pleinement à développer et affiner un système de conformité fiable. Nous respectons toutes les lois et réglementations applicables dans les pays et régions où nous opérons, y compris toutes les lois et réglementations sur le contrôle des exportations et les sanctions de l'ONU, des États-Unis et de l'UE. Il s'agit à la fois de notre politique d'entreprise et de notre principe de fonctionnement le plus fondamental.

    Toutes les unités commerciales de Huawei disposent de bureaux dédiés à la cybersécurité et à la protection de la vie privée des utilisateurs. Ils garantissent la protection de la vie privée dans le cadre de nos opérations quotidiennes. La protection de la vie privée et de la liberté de communication des clients constitue un élément essentiel des directives de Huawei en matière de conduite professionnelle des employés (BCG - Employee Business Conduct Guidelines). Chaque employé de Huawei dans le monde est tenu d'apprendre, de signer et de respecter ces directives.


  • Qui détient Huawei ?

    Huawei est une société privée indépendante. Nous ne sommes ni détenus, ni contrôlés par, ni affiliés au gouvernement ou à une autre société tierce.

    Concrètement, Huawei est détenu par nos employés par le biais d'un programme d'actionnariat salarié (ESOP - Employee Stock Ownership Program) mis en place depuis sa fondation. Personne ne peut détenir de part sans travailler chez Huawei, et en 2018, l'entreprise comptait 96 768 employés actionnaires. Notre fondateur, Ren Zhengfei, détient une participation de 1,14 % dans l'entreprise.

    Les actions confèrent des droits de vote. Les employés actionnaires élisent des membres pour former une Commission de représentants, en obtenant un vote pour chaque action détenue. La Commission élit ensuite le conseil d'administration et le conseil de surveillance de l'entreprise. Lors de la dernière élection de janvier 2019, 86 514 employés actionnaires ont voté pour l'élection de 115 représentants dans 416 bureaux de vote répartis dans le monde entier.

    L'actionnariat salarié est essentiel à notre croissance rapide. Au fil des ans, il a donné une motivation à nos employés fidèles et nous a aidés à attirer des personnes talentueuses. Contrairement à de nombreuses entreprises publiques, les décisions de Huawei ne sont pas basées sur la nécessité de retours trimestriels et de dividendes annuels.
  • Quelle relation entretient Huawei avec le gouvernement chinois ?

    Huawei est une entreprise privée intégralement détenue par ses employés. Aucun tiers ne détient d'actions dans l'entreprise, y compris le gouvernement chinois.

    Nous sommes une entreprise internationale qui travaille ouvertement et en toute transparence avec les gouvernements des 170 pays dans lesquels nous sommes implantés. Nous avons conclu des accords commerciaux avec ces gouvernements, notamment avec la Chine. Nous vendons des produits de communication civile au gouvernement chinois, et la relation s'arrête là.


  • Est-ce que Huawei a des liens avec le Parti communiste chinois (PCC) ?

    Huawei est une société indépendante privée, et nous n’avons aucun lien avec le parti communiste chinois.

  • Est-ce que Huawei ou Ren Zhengfei ont des liens avec l’APL ?

    Notre fondateur, Ren Zhengfei, est un PDG qui, comme beaucoup d’autres dirigeants d’entreprises aux États-Unis et ailleurs, a servi dans l’armée à un âge précoce. Ren a rejoint les rangs de l’Armée populaire de libération en 1974 et a pris sa retraite neuf ans plus tard en 1983.

  • Pourquoi Ren Zhengfei a-t-il poursuivi une carrière dans la technologie ?

    En tant que technicien militaire, Ren a été affecté à la construction d’une usine de Technip Speichim, une société française. L'usine, basée à Liaoyang, produisait des fibres synthétiques pour vêtements. Cette expérience a montré à Ren des technologies d’automatisation avancée qui n’existaient pas ailleurs en Chine.

    L'usine a été à court d'un instrument utilisé pour tester l'équipement de fabrication. À l'aide d'inférences mathématiques, Ren a conçu l'instrument qui lui a valu la reconnaissance de l'industrie et une invitation à devenir membre de la Conférence scientifique nationale. Cependant, la technologie de Huawei n’a aucun rapport avec l’expérience antérieure de M. Ren au sein de l’armée.